HiStOiReS VaGaBoNdEs
"JE N'ENSEIGNE PAS, JE RACONTE" (MONTAIGNE). VAGABONDER vers le SOLEIL LEVANT sur la CROUTE du MONDE : PARIS, PRAGUE, BUDAPEST, SOFIA et RILA, ISTANBUL, APHRODISIAS, PAMUKKALE, KONYA, la CAPPADOCE (GOREME, PASABAG, ZELVE, CAVUSIN, NEVSEHIR, KAYMAKLI), l'ARMÉNIE et la GÉORGIE (UN PEU PARTOUT !)


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

A1. POEMES : liens
A2. RECITS : liens
A3. LITTERATURE : liens
A4. HISTOIRE GEOGRAPHIE : liens
A5. ARTS : liens
A6. HUMEUR : liens
B10. PARIS
B11. PRAGUE
B12. BUDAPEST
B13. BULGARIE
B14. ISTANBUL
B15. TURQUIE
B16. TBILISSI
B17. GEORGIE

Sites favoris

http://inde.uniterre.com
http://inde2.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://jain.uniterre.com
http://jainiste.blogspot.com
http://georgia.uniterre.com

Newsletter

Saisissez votre adresse email

BUDAPEST : liens

 

 

BUDAPEST : liens

 

 

 

24/09/2012: JE VOTE BUDA ! (Budapest, 24.09.2012).


23/09/2012: ARIANE OU LES PONTS DE BUDAPEST (23.09.2012) (3 PHOTOS).


21/09/2012: PARLEMENT DE BUDAPEST (21.09.2012) (3 PHOTOS).


19/09/2012: BUDAPEST/PRAGUE : comparaison (19.09.2012).

 


Lien

Publié à 18:38, le 24/09/2012 dans B12. BUDAPEST, Budapest
Mots clefs :

ARIANE OU LES PONTS DE BUDAPEST (23.09.2012) (3 PHOTOS).

 

 

 

 

 

 

ARIANE

 

OU

 

LES PONTS DE BUDAPEST

 

 

 

 

D'où es-tu, camarade ?

De Bristol, Paris, Palermo

ou peut-être de Budapest ?

 

 

 

 

1

 

 

 

LABYRINTHE DU TEMPS

 

 

 

Mes villes préférées sont traversées par un ou deux fleuves.

À défaut, une artère essentielle manque à cet espace si particulier qu'est la ville. Contempler l'eau vivante depuis un quai ou un pont aide à méditer sur le temps.

Notre vie s'écoule. Nous rêvons d'en maîtriser le cours.

Ses dérives imprévues, ses accélérations ou ses ralentissements nous perturbent.

Que choisir entre une cadence infernale et l'ennui ?

 

 

Une pause est-elle possible ?

Et si nous levions le pouce comme dans l'enfance en disant STOP !

Nous voudrions un temps de braise, quelque chose qui ne meurt pas, qui rayonne d'énergie inépuisable.

 

 

Déja nos soucis nous absorbent : ne pas arriver en retard au travail, faire des courses avant d'aller chercher les enfants à l'école...

La parenthèse méditative fut brève. Comme sont brèves nos vies distendues entre lever et coucher, petit déjeuner écourté et soirée interminable.

 

 

 

2

 

 

 

DE QUELQUES PONTS

 

 

 

Les centres historiques de Buda et de Pest sont reliés par trois ponts :

- en amont, le Chain bridge, le pont des Chaînes (1849), décoré de lions sculptés.

- le White bridge ou pont Elisabeth, excellement situé :

 

 

Pont Elisabeth ou pont Blanc

 

 

 

- le Green bridge ou pont de la Liberté.

 

Logeant à Pest, je franchis souvent le pont de la Liberté, car j'aime marcher à Buda.

Ce pont Vert est mon préféré. Petit coup d'oeil à la statue de la Liberté, perchée au sommet de la colline de la citadelle.

De nuit, l'éclairage met en valeur l'ouvrage et sa décoration.

 

 

 

Pont Elisabeth ou pont Vert

 

 

 

3

 

 

 

FIL D'ARIANE

 

 

 

Ariane, mon amie Galloise, refuse de traverser un pont à pied.

-"Nous irons en bus. Le numéro 5 va jusqu'au bas de la colline du château !"

-"Nous pourrions marcher. Ce n'est pas si loin..."

-"Non ! Quand je traverse un pont à pied, je suis trop tentée de sauter !"

Quand la mélancolie galloise conflue avec la tristesse hongroise...

 

 

-"Es-tu sérieuse ? Ou est-ce parce que tu n'aimes pas marcher ?"

-"Je parle sérieusement. Et c'est connu ici. Beaucoup de gens se suicident depuis un pont."

-"Nous prendrons donc un bus."

 

 

 

LIENS avec ce texte :

 

29/12/2012: LE PONT DE LA PAIX (TBILISI).

 

6/11/2012: LE PONT DE LA CORNE D'OR (Istanbul) (10 PHOTOS).

 

6/10/2012: LE PONT DE GALATA (Istanbul, 9.10.2012) (5 PHOTOS).

 

 

 

Lionel Bonhouvrier.

 


Lien

Publié à 18:33, le 23/09/2012 dans A3. LITTERATURE : liens, Budapest
Mots clefs :

JE VOTE BUDA ! (Budapest, 24.09.2012).

 

 

JE VOTE BUDA !

 

 

 

 

 

Le match intéresse les voyageurs de mon auberge. Non, je ne fais aucune allusion au football.

Que préfèrez-vous dans la capitale des Magyars ?

La rive droite occidentale, le quartier de Buda ?

Ou la rive gauche orientale, le quartier de Pest ?

 

 

En ce qui me concerne, je vote Buda.

On y trouve les centres les plus anciens des pouvoirs en Hongrie, perchés au sommet du versant occidental de la vallée du Danube.

 

 

Au sud, la citadelle permet de surveiller et de défendre la vallée. Sur le versant, les chemins d'accès serpentent sous des arbres. Une grande croix, plantée au dessus d'une grotte accueillant une église souterraine, est visible de loin.

De nombreux bancs invitent le promeneur à regarder cet agglomérat humain autour d'un fleuve. 

Statues et sculptures ne manquent pas, comme celle de Saint Étienne face à la grotte, ou la statue de la Liberté au sommet.

 

 

Plus au nord, l'éperon rocheux protège un vaste espace, qui accueille le château, le palais royal et la cathédrale saint Mathias.

Sur ces lignes de crètes, les vues sur la vallée du Danube sont exceptionnelles.

Les passants, éphémères comme il se doit, y méditent sur le passage des siècles, l'importance de la géographie ou sur la concentration des richesses.

 

 

Les voitures réapparaissent en contrebas, sur les versants menant aux quartiers résidentiels de Buda. Le prix des maisons et des appartements y est plus élevé qu'à Pest.

 

 

Pest a les apparences d'une ville bourgeoise, construite entre 1850 et 1930, à une période de renaissance nationale et de prospérité économique.

De grands hôtels se concentrent entre le pont des Chaînes et Deak square.

Sur Andrassy, ou à proximité, le théâtre national et de nombreuses institutions culturelles exposent leurs rondeurs ornées de sculptures.

 

 

Dès qu'on s'éloigne un peu du centre, les beaux immeubles sont remplacés par de l'habitat meilleur marché.

Les façades sont moins bien entretenues, l'herbe pousse entre les pavés, des jardins sauvages surgissent...

 

 

Le quartier juif a disparu, réduit à des vestiges dispersés, en particulier une demi douzaine de synagogues.

 

 

 

Lionel Bonhouvrier.

 


Lien

Publié à 09:49, le 22/09/2012 dans B12. BUDAPEST, Budapest
Mots clefs :

PARLEMENT DE BUDAPEST (21.09.2012) (3 PHOTOS).

 

 

Parlement de Budapest

 

 

 

 

LE PARLEMENT

 

DE

 

BUDAPEST

 

 

 

 

Promenez-vous le long du Danube, passez un ou deux ponts. Vous serez immanquablement attirés par un bâtiment tout en longueur (268 mètres), un peu excentré sur la rive gauche, côté Pest.

Un dôme central de 96 mètres de haut, des tours carrées complexes, une dentelle de pierre, où les flèches, les pignons, les pinacles combattent la pesanteur...

C'est le plus vaste parlement  d'Europe.

L'analogie avec le palais de Westminster est frappante.

 

 

Je n'aime guère le style néo-gothique, tellement populaire en Europe à la fin du XIXème siècle.

Quatre-vingt pour cent des bâtiments de ce style me semblent kitch. Certains me hérissent le poil.

Faisons une exception pour quelques merveilles britanniques et pour ce parlement hongrois, construit par l'architecte Imre Steindl.

 

 

À partir du Chain bridge, puis en remontant le fleuve, les passants sortent leur appareil photo.

De nuit, la vue et les photos sont magnifiques grâce à un éclairage soigné.

 

 

 

Parlement de Budapest 2

 

 

 

Après plusieurs jours de va et vient au bord du Danube, difficile de s'imaginer Budapest sans la présence de cet ovni architectural.

 

 

L'autre façade du parlement donne sur la place Kossuth, qui rassemble plusieurs monuments. 

 

 

 

 

 

Vendredi, j'apprends qu'on ne peut visiter le Parlement directement.

Il faut venir tôt le matin pour acheter un ticket pour le jour même (on ne peut réserver pour un autre jour).

Les visites en français ont lieu à 14h tous les jours.

 

 

Je renonce à tout ce cérémonial pour passer le samedi avec une Galloise, qui travaille à Budapest dans une clinique dentaire.

Nous déambulons quelques heures sur l'éperon de Buda dans l'enceinte du palais royal et de la cathédrale. Le panorama sur la vallée du Danube et sur Buda, la vue plongeante sur le parlement vallent mieux qu'un long discours.

 

 

 

Lionel Bonhouvrier.

 


Lien

Publié à 08:28, le 21/09/2012 dans B12. BUDAPEST, Budapest
Mots clefs :

BUDAPEST/PRAGUE : comparaison (19.09.2012).

 

 

BUDAPEST/PRAGUE :

 

 

comparaison

 

 

 

 

1

 

 

 

Première impression

 

 

 

Traverser le coeur de Pest jusqu'à Deak square me fait comprendre la différence avec Prague.

Conçue pour ses habitants et pour la circulation, Budapest est beaucoup moins touristique que Prague.

Dans certains quartiers, Prague c'est Disneyland.

 

 

 

2

 

 

 

Budapest

 

 

 

 

À Budapest, les constructions remontent surtout à la seconde moitié du XIXème et au début du XXème siècles.

Côté Pest (rive gauche du Danube), les avenues sont larges. Les immeubles trapus sentent leur bourgeoisie.

Pas de quartiers médiévaux, renaissances ou baroques comme à Prague, que les visiteurs chérissent. Quelques monuments ont été conservés, mais les quartiers anciens ont été remplacés par d'autres, très récents.

 

L'empire bicéphale d'Autriche-Hongrie avait deux capitales : Vienne et Budapest, née après 1870 de la réunion de Buda, de Pest et d'une troisième commune.

 

 

À Budapest, la voiture est reine.

Les rives du Danube sont parcourues de voies express.

Boulevards et avenues sont larges et des passages souterrains permettent aux piétons de traverser en sécurité.

Le réseau de tramways est dense, si bien que les rues ne sont pas livrées entièrement à l'automobile.

 

 


3

 

 

 

Groupes de fantômes

 

 

 

 

À Prague, je déteste voir un guide levant une pancarte pour trente ou cinquante de touristes, marchant sans trop savoir où...

Dans la vieille ville, le quartier juif ou Mala Strana, chaque jour ces groupes d'ahuris, bercés par leur mouvement d'innocents, rallient leur guide par à coups...

 

 

On imagine tout ce monde descendant d'un car en file indienne, comme des canards laqués d'ignorance, défilant une heure ou deux en terre inconnue.

Coupés de leur cordon ombilical quand un individu cherche à passer à travers leur groupe, leurs réactions peuvent être surprenantes. Et parfois agressives...

 

 


4

 

 

 

Jeux de guide

 

 

 

Quand je guidais des élèves dans les rues d'Écosse, de Grèce ou d'Andalousie, je faisais décrire aux groupes de splendides courbes géométriques à travers les vieux quartiers d'Athènes, d'Édimbourg ou de Grenade.

Des sinusoïdes, des spirales irrégulières, des méandres de serpents qui se mordent la queue.

Personne ne remarquait ces jeux plastiques dans l'espace...

 

 

 

Lionel Bonhouvrier.

 


Lien

Publié à 09:57, le 19/09/2012 dans B12. BUDAPEST, Budapest
Mots clefs :