HiStOiReS VaGaBoNdEs
"JE N'ENSEIGNE PAS, JE RACONTE" (MONTAIGNE). VAGABONDER vers le SOLEIL LEVANT sur la CROUTE du MONDE : PARIS, PRAGUE, BUDAPEST, SOFIA et RILA, ISTANBUL, APHRODISIAS, PAMUKKALE, KONYA, la CAPPADOCE (GOREME, PASABAG, ZELVE, CAVUSIN, NEVSEHIR, KAYMAKLI), l'ARMÉNIE et la GÉORGIE (UN PEU PARTOUT !)


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

A1. POEMES : liens
A2. RECITS : liens
A3. LITTERATURE : liens
A4. HISTOIRE GEOGRAPHIE : liens
A5. ARTS : liens
A6. HUMEUR : liens
B10. PARIS
B11. PRAGUE
B12. BUDAPEST
B13. BULGARIE
B14. ISTANBUL
B15. TURQUIE
B16. TBILISSI
B17. GEORGIE

Sites favoris

http://inde.uniterre.com
http://inde2.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://jain.uniterre.com
http://jainiste.blogspot.com
http://georgia.uniterre.com

Newsletter

Saisissez votre adresse email

CONFIANCE (Tbilisi, mars 2013).

 

 

 

CONFIANCE

 

 

 

 

À mon père.

 

 

 

 

1

 

 

 

VIVRE

 

 

 

 

"Celui qui n'a pas confiance en lui

il se fâche toujours avec les autres".

(Proverbe tzigane).

 

 

 

 

Sans confiance, la vie serait impossible.

Quand nous montons dans un avion, nous faisons confiance à l'équipage.

Un chien se fie à son maître pour sa nourriture quotidienne.

 

 

Le fait de continuer à vivre est un acte de foi.

Inconscient, le plus souvent.

Nous trouvons normal de nous réveiller le matin pour continuer une vie dont nous ne savons rien.

Malgré les difficultés, la vie nous semble bonne.

Et la mort nous fait peur.

 

 

 

2

 

 

 

FAMILLES ET TRIBUS

 

 

 

Que serait la vie sans confiance envers famille et amis ?

La plupart des êtres humains vivent sur ce plan.

Ils se fient à leur famille, puis à leurs amis.

Les mariages entre familles amies consolident les liens.

Ainsi se constituent des tribus et des clans, dont les membres s'affirment solidaires.

L'espace de la confiance s'élargit. 

 

 

Certains ne dépassent jamais ce stade.

Méfiance envers tout étranger !

C'est à dire les habitants du village voisin...

 

 

"Méfie-toi du gadjo qui vient chez toi. Il a quelque chose derrière la tête”. (Proverbe rom)

"Les gadjé avec les gadjé, les Roms avec les Roms." (Proverbe rom).

De tels proverbes existent chez de nombreux peuples.

 

 

 

3

 

 

 

DÉFENSE DE TERRITOIRE

 

 

 

Nous défendons en réalité notre territoire.

Notre maison est un espace sacré, où la confiance entre habitants est de rigueur.

Toute personne extérieure est une menace potentielle. Elle peut voler des biens ou une femme, mettre en danger la cohésion du groupe ou tuer.

 

 

Quand la maison prolonge notre corps, toute intrusion est vécue comme une attaque.

On agresse l'intrus sans sommation.

Cas de légitime défense.

Réaction de primates aux réflexes aiguisés...

 

 

Les victimes de cambriolage l'énoncent parfois :

- "C'est comme un viol. Ma maison est souillée. Effraction et saccage. J'ai envie de partir maintenant..."

 

 

 

4

 

 

 

LOI D'HOSPITALITÉ

 

 

 

Avec le temps, le groupe réalise qu'il est impossible d'écarter systématiquement les étrangers.

De plus, une communauté isolée s'anémie par manque de sang neuf.

Il faut trouver des solutions à ces problèmes.

 

 

La loi d'hospitalité est une création de génie.

La confiance balaie la méfiance et l'espace sacré de la maison s'ouvre au premier venu.

L'intérêt bien compris des hôtes y trouve son compte.

Connaître des gens nouveaux permet de coopter les meilleurs s'ils souhaitent s'intégrer.

 

 

rs d'eux-mêmes, les hôtes craignent moins ce qu'ils ne connaissent pas.

Par curiosité, ils s'intéressent à des étrangers.

Quel progrès dans les relations humaines !

 

 

L'hospitalité pratique le précepte : "Aime ton prochain comme toi-même."

La confiance change tout.

S'aimer permet d'aimer son prochain.

On comprend que les séparations entre humains sont artificielles. Les humains sont comme les doigts d'une main, indépendants et solidaires.

 

 

 

5

 

 

 

SAINTS ET MISANTHROPES

 

 

 

Nous pouvons faire spontanément confiance à un inconnu.

Notre instinct choisit celui-ci, non celui-là.

Pendant des milliers d'années, ce choix immédiat signifiait la vie, s'il était un ami.

Ou la mort s'il s'avérait être un ennemi.

Un instinct infaillible permettait de survivre.

 

 

Nous oscillons sans cesse entre confiance et méfiance.

Une confiance absolue est signe d'inadaptation dans un monde d'embûches.

Les adultes au cœur d'enfant, on les traite de poètes, de naïfs ou d'imbéciles.

Sans barrières protectrices, ils acceptent tout être vivant, voleurs ou pervers, sans discrimination.

Peut-être sont-ils des saints qui s'ignorent.

 

 

Blessés par la vie, les misanthropes vénèrent la méfiance comme principe directeur.

Ils la pratiquent en virtuose.

Ils se méfient tellement d'autrui qu'ils finissent par ne plus se faire confiance. 

Et lorsqu'ils croisent leur reflet dans un miroir, ils sursautent, comme surpris par un inquisiteur trop curieux.

 

 

Ce sont des êtres pessimistes, aigris, sans amis.

Ils semblent avoir renoncéà une vie véritable. 

N'espérant plus rien de la vie, que reste-t-il, sinon la mort ?

 

 

 

6

 

 

 

CONFIANCE EN DIEU

 

 

 

Pourquoi croire en Dieu ?

Nombre de mes connaissances (famille, amis) sont non croyantes ou athées.

Je devrais normalement leur ressembler.

 

 

Aujourd'hui, je pense que c'est une question de confiance.

Croire en Dieu spontanément.

Comme un enfant fait confiance à ses parents.

Étant peu de chose, je m'en remets à Dieu pour l'essentiel : l'amour et la vie.

 

 

Je n'ai aucune preuve que Dieu existe.

Nulle certitude en ce domaine, ni dans un sens, ni dans l'autre.

Mais je crois en la réalité de certaines expériences personnelles.

Et j'ai confiance en une justice cosmique, en des lois supérieures aux lois humaines, qui meuvent l'univers avec une harmonie que nous avons du mal à imaginer.

 

 

 

Lionel Bonhouvrier.

 



Publié à 15:31, le 2/04/2013 dans A3. LITTERATURE : liens, Tbilissi
Mots clefs :
Page précédente
Page 68 sur 220