HiStOiReS VaGaBoNdEs
"JE N'ENSEIGNE PAS, JE RACONTE" (MONTAIGNE). VAGABONDER vers le SOLEIL LEVANT sur la CROUTE du MONDE : PARIS, PRAGUE, BUDAPEST, SOFIA et RILA, ISTANBUL, APHRODISIAS, PAMUKKALE, KONYA, la CAPPADOCE (GOREME, PASABAG, ZELVE, CAVUSIN, NEVSEHIR, KAYMAKLI), l'ARMÉNIE et la GÉORGIE (UN PEU PARTOUT !)


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

A1. POEMES : liens
A2. RECITS : liens
A3. LITTERATURE : liens
A4. HISTOIRE GEOGRAPHIE : liens
A5. ARTS : liens
A6. HUMEUR : liens
B10. PARIS
B11. PRAGUE
B12. BUDAPEST
B13. BULGARIE
B14. ISTANBUL
B15. TURQUIE
B16. TBILISSI
B17. GEORGIE

Sites favoris

http://inde.uniterre.com
http://inde2.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://jain.uniterre.com
http://jainiste.blogspot.com
http://georgia.uniterre.com

Newsletter

Saisissez votre adresse email

AUTOBIOGRAPHIE MASQUÉE (Tbilisi, 13.03.2013) (1 PHOTO)

 

 

AUTOBIOGRAPHIE

 

 

MASQUÉE

 

 

 

 

 

 

 

 

1

 

 

 

Longtemps, j'ai porté un masque de professeur.

Mais l'ennui oblige à trouver du nouveau.

Aujourd'hui, écrivain n'ayant publié aucun livre, j'apprends le métier en toute quiétude.

Pas d'éditeur sur le dos, pas de lettre de lecteurs dépressifs.

 

 

Qu'est-ce qu'un écrivain ?

Un obsédé des mots.

Qui se réveille la nuit pour écrire.

Qui marche dans la rue, en chouette insomniaque, la cervelle en ébulition.

Un être comique, en somme, qui préfère écrire la vie au lieu de la vivre.

 

 

 

2

 

 

 

Ce monde est d'une étrangeté absolue.

Mais l'habitude tue le regard.

Nous ne voyons plus le mystère de tout ce qui nous environne.

Des oeillères enferment notre esprit.

Autour de nous, quelle ribambelle de petits esprits !

On aspire à vivre heureux, quitte à massacrer son voisin, si cela doit contribuer à son bonheur personnel.

 

 

De temps en temps, je porte d'autres masques : de voyageur, de photographe...

Est-ce le début d'une collection ?

 

 

En réalité, j'ignore qui je suis.

Et les gens les plus sûrs d'eux ne sont pas mieux lotis.

Nous sommes beaucoup plus que ce que nous imaginons.

Au delà de ce que nous pouvons imaginer.

 

 

Alors, à quoi bon prédire l'avenir ?

Ajouterai-je des masques de peintre, de lecteur, de saltimbanque ou de dresseur de puces ?

 

 

 

 

LIENS avec ce TEXTE :

 

19/03/2013: BAS LES MASQUES ! (critique) (Tbilisi) (2 PHOTOS)

 

15/03/2013: AUX BALS MASQUÉS DE LA VIE (poème) (2 PHOTOS)


11/03/2013: LE PHOTOGRAPHE (Tbilisi) (1 PHOTO)

 

 

 

Lionel Bonhouvrier.

 



Publié à 09:03, le 13/03/2013 dans A3. LITTERATURE : liens, Tbilissi
Mots clefs :
Page précédente
Page 74 sur 220