HiStOiReS VaGaBoNdEs
"JE N'ENSEIGNE PAS, JE RACONTE" (MONTAIGNE). VAGABONDER vers le SOLEIL LEVANT sur la CROUTE du MONDE : PARIS, PRAGUE, BUDAPEST, SOFIA et RILA, ISTANBUL, APHRODISIAS, PAMUKKALE, KONYA, la CAPPADOCE (GOREME, PASABAG, ZELVE, CAVUSIN, NEVSEHIR, KAYMAKLI), l'ARMÉNIE et la GÉORGIE (UN PEU PARTOUT !)


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

A1. POEMES : liens
A2. RECITS : liens
A3. LITTERATURE : liens
A4. HISTOIRE GEOGRAPHIE : liens
A5. ARTS : liens
A6. HUMEUR : liens
B10. PARIS
B11. PRAGUE
B12. BUDAPEST
B13. BULGARIE
B14. ISTANBUL
B15. TURQUIE
B16. TBILISSI
B17. GEORGIE

Sites favoris

http://inde.uniterre.com
http://inde2.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://jain.uniterre.com
http://jainiste.blogspot.com
http://georgia.uniterre.com

Newsletter

Saisissez votre adresse email

VARDZIA, CITÉ TROGLODYTE (2) (Géorgie, 01.13) (10 PHOTOS).

 

 

 

VARDZIA

 

CITÉ TROGLODYTE

 

 

(suite)

 

 

 

 

 

VOIR le DÉBUT sur :

 

4/01/2013: VARDZIA, CITÉ TROGLODYTE ( 7 PHOTOS).

 

 

 

4

 

 

 

L'ÉGLISE DE L'ASSOMPTION

 

 

 

 

 

 

 

L'église est aisément repérable. Une arche de pierre, construite dans le prolongement de la falaise, sert d'entrée monumentale. Mais les portes de l'église sont fermées. 

Trois cloches pendent dans la galerie.

 

 

 

 

 

 

Sur les murs et jusqu'au plafond, les fresques extérieures occupent une vaste superficie. Mais le temps, le soleil et les intempéries les ont détériorées peu à peu.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le recoin d'un plafond, une Déisis se loge harmonieusement. Pas de place pour Jean-Baptiste, cependant !

 

 

 

 

 

 

Par la gauche, une galerie souterraine permet de faire le tour de l'église. Je cache mon sac à dos pour être libre de mes mouvements. Dédale de salles, d'escaliers, de couloirs et de chatières assez raides.

On monte le plus souvent. Et l'on débouche sur une grotte, située plus haut dans la falaise que l'église.

 

 

 

 

 

 

Je redescends, récupère mon sac et me prépare à manger au soleil sur un belvédère ouvrant sur la vallée.

Spectacle magnifique. Le temps est clair, ensoleillé.

Le couple de Français est déja redescendu, approche du parking. Il est 14h20. Ils craignent que le dernier bus soit à 14h30. Ils se privent d'une demi heure de visite...

 

 

En contrebas, un groupe de visiteurs arrive. Ils disparaissent, réapparaissent sur la galerie de l'église... 

Intrigué, je descends en espérant que... 

Gagné ! Les portes de l'église sont ouvertes !

 

 

J'entends le groupe faire le tour de l'église par l'intérieur de la falaise. J'ai le temps de voir les fresques à mon aise. 

Mais un pope entre et s'occupe près de l'entrée. Pas de photo pour le moment...

Tour de l'église : beaucoup de fresques sont abîmées.

 

 

 

 

 

Quand le pope s'absente, je me sens plus libre de photographier.

 

 

 

 

 

 

 

J'ai juste le temps de manger, avant de redescendre pour le pas rater le minibus de 15h.

Le banc du belvédere permet d'étaler mes affaires. Appareils photo, cahier et stylos, pain, fromage, tranches de viande, mandarines. Les possessions d'un prince !

 

 

Un chat se pointe. Son intérêt, strictement alimentaire, s'exprime en miaulements répétés. Mais il n'ose se servir directement. Devant tant de savoir vivre, je finis par lui donner un peu de tout.

Il ne refuse rien. Quel invité parfait !

 

 

Dernières photos avant le retour.

 

 

 

 

 

5

 

 

 

ADIEU VARDZIA

 

 

 

En dix minutes, je descends du belvédère jusqu'au sentier qui rejoint ensuite la route principale. 

Rythme rapide, mais je fais attention à ne pas tomber. Sur plusieurs centaines de marches, la plupart sont lisses. Je glisse plusieurs fois et me rattrape au vol.

Sur le sentier, je m'oblige à ne pas regarder en arrière.

La tentation de photographier la falaise serait forte. Et je n'ai plus une minute à perdre.

 

 

Un chien me fait la fête quand je débouche au bas de la route. À la guérite d'entrée, je récupère mes affaires. Deux chiens se joignent au premier.

Accompagné par cette joyeuse tribu canine, assoiffée de caresses, j'arrive au minibus cinq minutes avant 15h.

 

 

M'installant devant eux, j'offre du chocolat aux deux jeunes Français.

- "Je nourris les bestioles. Pourquoi ne pas donner aussi aux êtres humains ?"

Une conversation s'engage avec Caroline, qui enseigne l'anglais comme bénévole. Une directrice d'école l'héberge à Zugdidi.

Ce pourrait être l'objet d'une autre histoire.

 

 

 

LIENS avec ce TEXTE :

 

18/12/2012: KAYMAKLI : CITE SOUTERRAINE DE CAPPADOCE (6 PHOTOS)
17/12/2012: LA VALLEE ROSE (CAVUSIN, CAPPADOCE) (27 PHOTOS)
16/12/2012: LA VALLEE ROSE (2) (CAVUSIN, CAPPADOCE) (8 PHOTOS)
15/12/2012: LE CIRQUE DE ZELVE (CAPPADOCE) (20 PHOTOS)
14/12/2012: GOREME : EGLISES TROGLODYTES RUPESTRES (CAPPADOCE) (12 PHOTOS)

 

 

 

Lionel Bonhouvrier.

 


Publié à 12:28, le 3/01/2013 dans B17. GEORGIE, Vardzia
Mots clefs :
Page précédente
Page 124 sur 220